UE Master 2

Maquette Master 2

 

Descriptif des enseignements

Semestre 3

M2 S3 : Métiers et applications de la géomatique (UPV)

- Mots-clés

Rencontres, retours d’expériences, insertion professionnelle.

- Description du contenu

Cette unité d’enseignement est principalement construite autour de l’intervention de professionnels du monde de la géomatique, évoluant dans des structures publiques (collectivités locales, services de l’État) ou privées (bureaux d’études, filiales de groupes industriels).

Parmi ces intervenants, d’anciens étudiants du Master Géomatique viendront faire part de leur expérience.

Également, des interventions de chercheurs permettront de présenter les champs d’investigation scientifiques dans les domaine des sciences de l’information géographique, ainsi que les perspectives de poursuite en thèse de doctorat.

- Objectifs

Connaître les métiers et secteurs d’activités liés à la géomatique.

Connaître les perspectives de poursuite en thèse de doctorat, et dans le monde de la recherche.

Mettre en relation les anciens et nouveaux étudiants du Master Géomatique.

- Bibliographie

AFIGEO Devenir, Former, Recruter un Géomaticien« Petit guide pratique de la géomatique à destination  des employeurs, des candidats et des formateurs » - Guide à télécharger

De Blomac F. (sous la dir.), 2009, Comment je suis devenu Géomaticien, un métier entre géographie et informatique, Ed. Cavalier Bleu, 220p.

 

 

M2 S3 : Modélisation spatiale (UPV)

- Mots-clés

Systèmes multi-agents, programmation, modélisation, simulation.

- Description du contenu

Cet enseignement est structuré autour de deux grands axes :

- l’automatisation de traitements spatialisés, à travers l’utilisation des outils de modélisation graphique (model builder), et la conception d’extensions et d’algorithmes permettant d’enrichir les fonctionnalités des logiciels SIG (programmation pour SIG).

- l’approfondissement de la modélisation à base d'agent, à travers la prise en main d'un modèle de système de transport spatialisé implémenté dans NetLogo, et l’optimisation et la simulation de scenarii pour la calibration d’un système de transport

- Objectifs

Ce module vise à approfondir les compétences en matière de modélisation et programmation pour l'étude d'un territoire et la définition de scenarii d'évolution

- Bibliographie

Ferber, J, and JF Perrot, 1995. Les systèmes multi-agents: vers une intelligence collective. InterEditions Paris.

Amblard, F, and D Phan, 2006. Modélisation et simulation multi-agents : applications pour les Sciences de l’Homme et de la Société. Hermes science publ.  

Banos, AL, Christophe; Marilleau, Nicolas, 2015. Simulation spatiale à base d’agents avec NetLogo 1. collection systèmes d’information géographique, ISTE.

Banos, A, C Lang, N Marilleau, and I Ltd, 2017. Simulation spatiale à base d’agents avec NetLogo 2. ISTE éditions, ISTE éditions.

 

 

M2 S3 : Systèmes (UM)

- Mots-clés

Système d'exploitation, Linux, Commandes systèmes, Scripting système, Python, interfaces web, SVG.

- Description du contenu

Découverte du système d'exploitation Linux (notamment des principales commandes systèmes).

Initiation au scripting système via le langage Python :

- reporting de commandes (utilisation d'expressions régulières et de structures de données à plusieurs dimensions)

- exploration de systèmes de fichiers

Développement en projet d'un SIG « artisanal » à partir de données formatées en XML et médiatisée grâce au langage SVG (Scalable vector graphics) via une interface web.

- Objectifs

Maîtriser le système d'exploitation Linux.

Pouvoir développer des scripts systèmes en Python.

Etre initié à la création d'interfaces web médiatisant du SVG dans le cadre d'un développement de SIG.

- Bibliographie

Introduction to Linux [en ligne] Machtelt Garrels : www.tldp.org/LDP/intro-linux/intro-linux.pdf 

Vincent Le Goff [en ligne] Apprenez à programmer en Python: https://user.oc-static.com/ftp/livre/python/apprenez_a_programmer_en_pyt...


 

M2 S3 : WebMapping (UM, UPV)

- Mots-clés

Webmapping, services web cartographiques, applications cartographiques.

- Description du contenu

Après des apports théoriques sur les architectures web sur lesquelles sont déployées les applications cartographiques sur le web, des connaissances sont apportées concernant les initiatives de normalisation de services web. Ces connaissances théoriques sont complétées par un large panorama des solutions (logiciels, librairies) existantes dans le monde du logiciel libre. Une grande part des enseignements est orientée vers la mise en œuvre de solutions open source. La réalisation d’une application cartographique est demandée aux étudiants pour valider cette UE.

- Objectifs

Connaître les notions d’architectures client/serveur sur le web, et la normalisation des services cartographiques.

Maîtriser différentes applications serveurs et clientes.

Mettre en œuvre des solutions cartographiques web open source coté serveur, et coté client.

- Bibliographie

Michael P. Peterson (Ed.), 2012, Online Maps with APIs AND WebServices, Lecture Notes in Geoinformation and Cartography, Heidelberg : Springer, 318 pages ;

Davide Collado, 2019, Géomatique, WebMapping, en Open Source - Architectures Web avec PostGIS, OpenLayers et MapServer, Ellipses, Formations & Techniques, 216 p.


 

M2 S3 : SIG et projets de territoires (APT)

- Mots-clés

Collectivité territoriale diagnostic territorial, prospective territoriale, Observatoire territorial, modèle.

- Description du contenu

Les étapes de l’enseignement abordent, par des cours, des travaux dirigés en groupes les principaux dispositifs de planification et de gestion des territoires, avec des exemples en France, les différents modèles d’analyse de l’organisation d’un territoire, des méthodes de diagnostic et de prospective, avec la place des outils de la géomatique.

- Objectifs

Savoir évaluer et assurer l’insertion de l’information géographique et des méthodes et outils de la géomatique dans les projets de planification et de gestion territoriale, en particulier dans les collectivités territoriales. L’enseignement vise à connaître les notions de diagnostic territorial et de prospective territoriale, et à maîtriser les outils de représentation spatiale mobilisables dans les projets de territoire. Assurer l’insertion de l’information géographique et des méthodes et outils de la géomatique dans les observatoires territoriaux.

- Bibliographie

N. Dejour, M. Essevaz-Roulet et B. Iratchet (2015), « La mise en œuvre d'un SIG dans les collectivités territoriales », Territorial Ed., Collection Dossiers d’Experts, 206 p.

G.-F. Dumont (2012), « Diagnostic et gouvernance des territoires: Concepts, méthode, application », Armand Colin, Collection U- Géographie, 304 p.

S. Lardon, P. Maurel, V. Piveteau (dir.) (2001), « Représentations spatiales et développement territorial », Ed. Hermès, 437 p.


 

M2 S3 : Analyse spatiale avancée (APT)

- Mots-clés

Analyse spatiale vecteur, analyse spatiale raster, Analyse de réseau,

MNT, Modélisation spatiale, analyse multicritère.

- Description du contenu

L’enseignement aborde les méthodes d’analyse spatiale par l’utilisation, dans les SIG, d’opérateurs et d’algorithmes disponibles ou qui peuvent être développés sur la base d’exemples d’analyse de territoires ou de l’environnement. Sont traités les méthodes et opérateurs d’allocation spatiale, d’analyse de réseau, de traitements de modèles numériques de terrain (MNT), des approches probabilistes avec les statistiques spatiales, et la simulation spatiale.

- Objectifs

Dans la continuité de l’enseignement d’Analyse Spatiale en M1 du master, cette UE vise à maîtriser les méthodes et outils de traitement de l’information géographique pour être capable d’évaluer le caractère spatial de phénomènes variés du territoire (sociaux, économiques, environnementaux) selon leur position relative, leurs formes et dimensions. Il s’agit d’assurer la production d’indicateurs spatiaux et territoriaux utiles tant dans les domaines de planification et gestion territoriales, d’alimenter des dispositifs d’observatoires territoriaux et de contribuer à des analyses liées à des raisonnements scientifiques portant sur des phénomènes spatiaux.

- Bibliographie

Régis Calloz, Claude Collet (2011), « Analyse spatiale de l'information géographique », Ed. PPUR, Collection Science et ingénierie de l'environnement, 383 p.

Hélène Mathian, Léna Sanders (2014), « Objets géographiques et processus de changement », ISTE Ed., Collection Systèmes d’Information géographique, 178 p.


 

M2 S3 : Géomatique appliquée aux transports (UPV)

- Mots-clés

Transports, information géographique, SIG, expertises.

- Description du contenu

Cette UE porte sur la collecte, le traitement et la représentation des données spatialisées dans le cadre des politiques de transport. Elle accorde une large place aux travaux sur machine à partir d’applications SIG (ArcGIS) ainsi qu’aux études de cas, en lien avec des projets d’infrastructures et de restructuration de réseaux de transports en commun.

- Objectifs

Cette UE a pour but de fournir aux étudiants un corpus théorique et méthodologique solide en matière d’évaluation des projets de modification de l’offre de transport, notamment en analysant leurs effets sur la qualité de service, l’accessibilité et les coûts d’exploitation.

- Bibliographie

BAVOUX J-J., CHAPELON L., 2014, Dictionnaire d’analyse spatiale, Paris : Armand Colin (Coll. Dictionnaires.)

BAVOUX J-J., BEAUCIRE F., CHAPELON L., ZEMBRI P., 2005,Géographie des transports, Paris : Armand-Colin, (Coll. U.)

MATHIS PH. (dir.), 2003, Graphes et réseaux, Paris, Hermes (Information Géographique et Aménagement du Territoire).

SANDERS L. (dir.), 2001, Modèles en analyse spatiale, Paris, Hermes.

STATHOPOULOS N., 1997, La performance territoriale des réseaux de transport, Paris, Presses de l’ENPC.


 

M2 S3 : Imagerie spatiale pour la gestion environnementale (APT)

- Mots-clés

Télédétection, traitement d’images, environnement, territoire.

- Description du contenu

Cet enseignement se structure autour de trois axes :

- une mise à niveau/renforcement des connaissances et compétences en télédétection et traitement d’images ;

- une découverte des applications thématiques de la télédétection ;

- l’utilisation de logiciels de télédétection.

L’équipe d’intervenants est constituée principalement d’ingénieurs et chercheur de l’UMR TETIS à la Maison de la Télédétection.

- Objectifs

Donner des bases aux étudiants pour comprendre la production d’information environnementale (sur la végétation, eau, occupation du sol, etc.) à partir de données de télédétection : de l’acquisition des images au calcul d’indicateurs.

- Bibliographie

Atzberger C., 2013. Advances in Remote Sensing of Agriculture: Context Description, Existing Operational Monitoring Systems and Major Information Needs. Remote Sens. 2013, 5(2), 949-981; doi:10.3390/rs5020949

Blaschke T., 2014. Geographic Object-Based Image Analysis – Towards a new paradigm. ISPRS Journal of Photogrammetry and Remote Sensing 87:180–191


 

M2 S3 : Langue vivante (UPV)

- Mots-clés

Langue vivante, compétences langagières, CECRL, savoir-faire.

- Description du contenu

9 langues sont proposées, allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, occitan, portugais, russe. Dans la continuité de l'ECUE de M1, c'est l'utilisation de la langue dans différents contextes et domaines qui est mise en avant, par le travail sur les cinq compétences langagières décrites dans le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues).

- Objectifs

Atteindre ou renforcer le niveau B2 voire le niveau C1 (CECRL).

- Compétences acquises

L'étudiant est capable de lire, écouter, écrire et parler avec aisance et nuance dans la langue étudiée.

- Bibliographie

Conseil de l'Europe (2001). Cadre européen commun de référence pour les langues – Apprendre, enseigner, évaluer. Paris : Didier.

 

Semestre 4

M2 S4 : Mise en place du projet de recherche (UPV/UM/APT)

- Mots-clés

Atelier, mémoire de recherche et projet de thèse.

- Description du contenu

Cet atelier sera réservé au parcours recherche de la mention du Master. Il s’agira d’un module qui permettra d’apporter des éclairages multiples sur la préparation du projet de thèse et du mémoire de recherche. Les séances de travail porteront sur l’analyse bibliographique et les questionnements scientifiques, la mise en place de la problématique de recherche, l’épistémologie de la géographie (information géographique, systèmes d’information...) et les apports méthodologiques issus de diverses expériences.

- Objectifs

Aider l’étudiant dans la réalisation du mémoire de recherche et dans le futur choix du sujet de thèse.

 

 

M2 S4 : Recherche (4 à 6 mois) : stage en laboratoire de recherche (UPV/UM/APT)

- Mots-clés

Stage, recherche, laboratoire, tutorat.

- Description du contenu

Le stage est un travail en laboratoire de recherche encadré par un tuteur du laboratoire et un tuteur parmi les porteurs du diplôme. Il est d’une durée de 4 à 6 mois et se termine par un rapport de stage évalué par deux rapporteurs du domaine et une soutenance orale.

- Objectifs

Ce stage est une première expérience du monde de la recherche et de ses méthodes de travail, pouvant amener sur une continuation en doctorat.

 

 

M2 S4 : Mise en place du projet professionnel (UPV/UM/APT)

- Mots-clés

Accompagnement du stage

- Description du contenu

L’équipe pédagogique accompagne les étudiants dans la recherche de stage et pendant leur stage à travers une procédure mise en place (lettre de mission, suivi, etc.). Des conseils sont également donnés aux étudiants (orientations méthodologiques, bibliographie, plan de rédaction du mémoire, etc.).

- Objectifs

Aider l’étudiant dans le choix du stage et son déroulement.

 

 

M2 S4 : Stage (6 mois) : stage en enterprise (UPV/UM/APT)

- Mots-clés

Stage, entreprise, tutorat.

- Description du contenu

Le stage est un travail en entreprise encadré par un tuteur en entreprise et un tuteur parmi les porteurs du diplôme. Il est d’une durée de 6 mois et se termine par un rapport de stage et une soutenance orale.

- Objectifs

Après 18 mois d’apprentissage à l’université (cours, TD, TP, terrain, projet tutoré), ce stage est une première expérience qui, par sa durée (6 mois), se veut un tremplin vers le monde du travail.